Amitiés Franco-Chinoises Nancy Lorraine
Association adhérentes à la Fédération des Associations Franco-Chinoises

14, rue du cheval blanc 54000 NANCY- tél. 03 83 41 15 40

 

ACCUEIL | ACTIVITES | EVENEMENTS | ADHESION | CONTACT | LIENS

| CUISINE CHINOISE | TIMBRES |


J'apprends le Chinois...

Première langue parlée dans le monde, et deuxième langue sur l'internet, le chinois est parlé par plus d'1,5 milliard de personnes, et s'étend, au delà de la Chine, dans le monde entier.

Le Chinois, langue de culture
C'est la langue de civilisation de tout l'Extrême Orient, la voie d'accès à un vaste pays et immense culture, un patrimoine d'une fabuleuse richesse, ainsi qu'à la compréhension d'une mentalité. C'est aussi un contact avec une forme de pensée et d'expression radicalement diffèrente de la nôtre. Outil de communication, l'écriture chinoise possède une dimension esthètique, celle de la calligraphie.

Le Chinois, un atout professionnel
De plus en plus nombreux sont, et seront, les Français dont l'activité sera orientée vers l'Asie en général et le monde chinois en particulier. une des clès de la réussite en ce domaine reste une connaissance de la langue et de la civilisation chinoise.


Cours 2018-2019

Réunion d’information et d’inscription :
            Mardi 4 septembre 2018 de 18 à 20 h
            A la MJC Lillebonne, 14 rue du cheval blanc à Nancy
au 03.83.41.15.40 ou au 03.83.57.25.54

Reprise des cours : la semaine du 10 septembre 2018



Cours de Langue Chinoise pour adultes
Pour découvrir une langue radicalement différente, et une immense culture.

L’apprentissage de la langue chinoise développe les mémoires visuelle,
auditive et gestuelle, en vous familiarisant avec les caractères et les différents tons qu’elle utilise.


Niveau 1 : le mardi de 18 h à 20 h
Niveau
2 : le lundi de 18 h à 20 h
Niveau 3 : le mercredi de 18 h à 20 h
Niveau 4 : le
lundi de 13 h à 15 h
Tarif :
320 € / 60 h / an.

Reprise des cours : la semaine du 10 septembre 2018



Cours de calligraphie

Au fil des siècles, l’écriture chinoise est devenue un art, l’art de manier le pinceau.
Une fois tracé, le trait ne souffre aucune correction, aucun retour en arrière…


Le samedi de 14 h à 16 h.
Tarif :
320 € / 60 h / an

Reprise des cours : le 15 septembre 2018


Cours de Cuisine Chinoise
Pour découvrir la cuisine chinoise authentique dans une ambiance conviviale.


Un jeudi tous les 15 jours, de 18 h 30 à 20 h 30.

Tarif : 160 €
/ 15 séances / an.

Nombre de places limité. S’informer sur la disponibilité à
            contact@chinenancy.org

Reprise des cours : le 13 septembre 2018


Tous les cours ont lieu à la MJC Lillebonne,
14 rue du Cheval Blanc à Nancy
:

cliquer ici pour en savoir plus...

 

 

ACTUELLEMENT

 

Le Yin et le Yang

Yin Yang
Dans la philosophie chinoise, le yin et le yang sont deux catégories complémentaires, qui sont utilisées dans l'analyse de tous les phénomènes de la vie et du cosmos.
Ce ne sont en rien des substances, ni des « forces » ou des « énergies » mais ce sont simplement des étiquettes pour bqualifier les composantes différentes d'une dualité, en
général opposées et complémentaires. Le yin et le yang n'existent pas en eux-mêmes ni hors d'une relation les liant.
Liés par leur étymologie à des oppositions concrètes entre ciel couvert et ciel dégagé, ombre et lumière, le yin et le yang prennent une tournure de plus en plus abstraite
quand vers le troisième siècle avant notre ère, ils investissent le champ de la cosmologie en tant que puissances d'animation qui président au dynamisme
de la nature et à la transformation des êtres et des choses.
Le symbole du Yīn et du Yang, le tàijí tú (voir ci-dessus) est bien connu maintenant dans le monde entier. Le Yin,
représenté en noir, évoque entre autres, le principe féminin, la lune, l'obscurité, la fraîcheur, la réceptivité, etc.
Le Yang quant à lui (laissant apparaître le fond blanc), représente entre autres le principe masculin, le soleil, la luminosité, la chaleur, l'élan, etc.
Dans le cadre du « club culturel chinois » (voir ci-contre), Roger Euriot nous présentera les grands principes du Yin et Yang,
le mercredi 3 octobre, à 18 h, à la MJC Lillebonne, 14 rue du cheval blanc à Nancy.

 

 

Une nouvelle activité…


Les Amitiés Franco-Chinoises vous proposent une nouvelle activité : un « club culturel chinois », pour favoriser les échanges entre
adhérents sur les différents aspects de la culture chinoise.
Ce club, ouvert à tous les adhérents, se déroulera en deux temps :
· un premier échange autour d’un thème, introduit par un petit exposé. Pour la première rencontre, le thème retenu est le Yin et le Yang (voir ci-contre) ;
· le deuxième temps sera ce que vous en ferez : > vos impressions sur le dernier livre chinois ou sur la Chine que vous avez lu, sur la dernière exposition
culturelle chinoise ou le dernier film chinois que vous avez vu, sur le dernier restaurant chinois où vous vous êtes régalé,
> prêt entre adhérents de livres, CD…
> discussion informelle sur un sujet qui vous intéresse…
La première rencontre aura lieu le mercredi 3 octobre, de 18 h à 20 h à la MJC
Lillebonne, 14 rue du Cheval blanc à Nancy.
Nous ajusterons ensuite la formule pour mieux répondre à vos demandes.
A très bientôt donc,

Carte Chine

 

 

Invitation

Fête de la Lune 2018

Les Amitiés Franco-Chinoises et l’Union des Etudiants et Chercheurs Chinois à Nancy vous invitent à célébrer la fête de la
Lune, le vendredi 21 septembre, à partir de 18 h 30, à la MJC Lillebonne, 14 rue du Cheval Blanc à Nancy.
Les étudiants chinois sont plusieurs centaines à Nancy. Parmi eux, certains aimeraient rencontrer des familles françaises, pour nouer
des relations amicales, mieux connaître la ville qui les accueille et ses habitants, sortir du cadre strictement universitaire…
Cette soirée conviviale autour de gâteaux de la Lune (et de pâtisseries françaises) et d’une tasse de thé (ou d’un verre de vin)
sera l’occasion pour vous d’un premier contact, qui pourra, selon les souhaits et disponibilités de chacun se prolonger toute l’année pour un repas, une sortie…

Gâteau de la Lune

La Fête de la Lune

La fête de la Mi-Automne ou fête de la Lune 中秋节 (zhongqiujie) est une fête
traditionnelle chinoise célébrée le 15ème jour du 8ème mois lunaire, le 24 septembre, cette année.
La Lune, cette nuit-là, est particulièrement brillante, plus ronde et plus belle que le reste de l'année.
Les Chinois considèrent la pleine lune comme symbole de la réunion familiale, et c'est pour cette raison, que ce jour est aussi appelé "Fête de la Réunion".
Le gâteau de la lune (月饼) est une pâtisserie chinoise en forme de lune consommée à l’occasion de cette fête.
La surface est décorée de motifs en relief ou de sinogrammes auspicieux, ou bien indiquant le contenu pour faciliter le choixdes clients.
Il en existe en effet différentes sortes, dont certaines typiques d'une région donnée.
Il peut contenir un jaune d'oeuf salé (en général de cane), de la crème de lotus, de la pâte de durian, ou de haricots rouges…

 

 

Spectacle musical

Wang Lee & Yom

Entrelacs de musiques du monde
Wang Li & Yom

L’un vient de Chine, est un autodidacte de la guimbarde et joue exclusivement en solo. L’autre est né à Paris, a étudié au conservatoire et joue en groupe,
à la clarinette, des musiques juives de l’est mais pas que. Au terme de cet apprivoisement mutuel de ces deux orients si éloignés, Yom et Wang
Li ont créé leur lexique musical, un nouveau langage, ni sino-judaïque, ni judéo-chinois, résolument traditionnel, décidément contemporain, définitivement respectueux.

Le terrain de cette confrontation, de cette connivence, est également, en cette période troublée et troublante, une inquiétude partagée face aux dérives des nationalismes exacerbés et aux ravages causés par l’homme à la nature.
« La fusion choc de la clarinette klezmer et de la guimbarde chinoise, explosion sonore inédite de souffles furieux et de vibrations organiques, d’envolées méditatives et de riffs de l’étrange, d’ores et déjà immortalisée sur le visionnaire [album] Green Apocalypse. » Télérama

Dimanche 23 septembre à 16 h, au Château de Lunéville

Billetterie :
· Tarif plein : 15€
· Tarif réduit (demandeur emploi, étudiants, bénéficiaire ASPA, adhérents CNAS): 12€
· Tarif spécial (bénéficiaires du RSA, moins de 12 ans accompagnés): 8€
Renseignements : 03 83 76 04 75

 

 

Cycle de conférences


L'art chinois : une richesse artistique encore méconnue


La Chine est une des plus anciennes et fascinantes civilisations. Inspirée par de multiples croyances et spiritualités, entre confucianisme, taoïsme et bouddhisme,
elle a été modelée par les tourments de l’histoire. De son éveil artistique au Néolithique à l’art d’aujourd’hui, en passant par l’art officiel maoïste,
l’art chinois n’a cessé de se renouveler. Néanmoins, tout au long des siècles, les artistes chinois ont souhaité rendre hommage à leurs grands maîtres
afin de préserver leurs racines. Forts d’une créativité inépuisable, les artistes nous ont offert pas moins de deux millénaires de splendeurs artistiques.

Durant quinze séances, Enora BARBEY vous proposera une découverte de ce pays et de son art à travers
les arts décoratifs, la sculpture, la peinture, la calligraphie et l’architecture.

Les mardis 25 septembre - 9 octobre - 6 et 20 novembre - 4 décembre - 8 et 22 janvier - 5 février - 5 et 19 mars - 2 et
30 avril - 21 mai - 4 et 18 juin, de 15 h 45 à 17 h 15, à la MJC Pichon à Nancy.


Tarifs : 90 € le cycle de 15 séances, 10 € la séance.

 

 

Cinéma

Une Pluie Sans Fin

Une pluie sans fin

1997. À quelques mois de la rétrocession de Hong-Kong par la Grande Bretagne, la Chine va vivre de grands changements…
Yu Guowei, chef de la sécurité d’une vieille usine dans le Sud du pays, enquête sur une série de meurtres commis sur des jeunes femmes.
Alors que la police piétine, cette enquête va très vite devenir une véritable obsession pour Yu… puis sa raison de vivre.
Premier film d'une maîtrise impressionnante, Une pluie sans fin tire sa force de sa formidable puissance visuelle mise au service de la profondeur de son propos.
En même temps qu'il déroule les avancées et les impasses d'une enquête marquée du sceau de l'absurde et du dérisoire,
Dong Yue n’hésite pas à présenter en sous texte une Chine industrielle en pleine transition vers un capitalisme d'État qui ne dit jamais son nom.
Le film devient petit à petit une étude captivante sur les changements économiques et sociaux et les conséquences sur ses habitants.

de Dong Yue avec Yihong Duan (Yu Guowei), Yiyan Jiang (Yanzi), Yuan Du (Officier Zhang), Chuyi Zheng (Officier
Li), Wei Zheng (Liu)... Chine, 2017, 1h57

Actuellement au Caméo – Nancy- St Sébastien

Prochainement...

 

 

 

Reprise des cours

Cours Chinois

Les cours de langue, calligraphie et cuisine chinoises proposées par les Amitiés Franco- Chinoises reprendront à partir du 10 septembre 2018.
Renseignements et inscriptions
- par mail : contact@chinenancy.org
- par téléphone : 03.83.41.15.40
ou
- le mardi 4 septembre de 17 h à 19 h à la MJC Lillebonne.

 

 

Livre
Cox ou la course du temps


Dans la Chine du XVIIIe siècle, l’empereur Qianlong règne en despote sur une cour résignée à la démesure de son
souverain. Son dernier caprice est une série d’horloges conçues pour mesurer les variations de la course du
temps : le temps fuyant, rampant ou suspendu d’une vie humaine, selon qu’il est ressenti par un enfant, un
condamné à mort ou des amants. Venu de Londres à l’invitation du souverain, Alistair Cox, le plus célèbre des
horlogers du monde occidental, saura-t-il exaucer les désirs de Qianlong et freiner la course des heures ?
Avec la précision d’un peintre, Christoph Ransmayr construit un récit singulier et virtuose, méditation sur la
fugacité du temps et l’illusion d’en triompher par l’art.

Chez Albin Michel

 

 

L’Art et la Chine après 1989

L'Art et la Chine après 1989

L’exposition porte sur les récents développements artistiques de la Chine correspondant à une période
caractérisée par les débuts de la mondialisation et l’essor de ce pays en tant que puissance mondiale. Elle met en
lumière la façon dont les artistes contemporains chinois ont pu jouer un rôle-clé dans la création d’une nouvelle scène artistique mondiale.
Centrée sur les pratiques conceptuelles de deux générations d’artistes, l’exposition analyse le rôle des
créateurs chinois en tant qu’observateurs critiques, mais aussi en tant qu’acteurs de l’émergence de la Chine
comme puissance mondiale, en resituant leurs recherches dans le contexte d’une histoire mondiale de l’art.

Au Musée Guggenheim à Bilbao jusqu’au 23 septembre

 

 

Wang Shu et Lu Wenyu

Wabg Shu et Lu Wenyu

Wang Shu & Lu Wenyu, architectes installés à Hangzhou, développent au sein de leur agence Amateur
Architecture Studio une approche radicalement différente de l’architecture majoritaire en Chine par
opposition au traditionalisme architectural chinois et à une modernité souvent destructrice dont ils
s’émancipent, ils affirment de nouvelles pratiques de l’architecture, à la fois inventives et critiques.
Amateur Architecture Studio sont des bâtisseurs, ils explorent la relation entre les mutations de l’architecture
et les modes de vie en Chine, interprétant de façon poétique le savoir-faire traditionnel chinois dans un langage architectural contemporain.
Le travail d’Amateur Architecture Studio se focalise sur la réinterprétation de l’architecture traditionnelle locale à partir du recyclage et de la réutilisation.
La récupération de matériaux, le recours aux méthodes artisanales et aux techniques de construction ancestrales sont autant de sources d’inspiration.

Arc en rêve à Bordeaux, jusqu’au 28 octobre

 

 

Liu Bolin

liu Bolin

Sculpteur puis performeur et photographe de renommée internationale, Liu Bolin, s’est fait connaître il y a une dizaine
d’années en proposant des photographies originales basées sur la technique du camouflage et ouvrant le débat sur de grandes
questions interrogeant l’histoire et l’actualité de son propre pays comme la culture-monde : politique et censure, tradition et culture
chinoise, société de consommation, liberté de la presse.

Au Didam de Bayonne, jusqu’au 16 septembre.

 

 

Trésors du Musée d’Art de Pékin

Trésors Musée d'Art de Pékin

Quelques 140 peintures et objets du XVIIème siècle au début du XXème siècle, dont
la plupart sortent pour la première fois du musée d'art de Pékin (Temple Wanshou).
Musée des Beaux Arts de Gaillac – Tarn, jusqu’au 31 octobre.

 

 

Le musée chinois du quotidien

Musée Chinois du Quotidien

Durant quarante ans, François Dautresme a manifesté une insatiable curiosité des savoir-faire, pour
un patrimoine lié au quotidien, à l’archéologie et à des aspects divers de la culture chinoise qu’il craignait de voir disparaître à tout
jamais. Ce qui l’a poussé à parcourir les campagnes de la Chine, du Henan à la Mongolie intérieure. Les objets qu’il a récoltés illustrent tous les aspects de la culture chinoise.

Centre culturel de Lodève – Hérault

 

 

Ai Weiwei

Ai Wei wei


L’artiste chinois Ai Weiwei, est l’un des acteurs majeurs
de la scène artistique internationale. Photographe, architecte, sculpteur, performeur, cinéaste et activiste
sur les réseaux sociaux, son oeuvre associe la pensée chinoise à l’art contemporain, s’inspirant notamment de
Marcel Duchamp et d’Andy Warhol. Si ses créations interrogent nos sociétés avec tant de force, c’est parce
qu’elles mettent en scène des objets du quotidien qui par le geste de transformation de l’artiste deviennent des oeuvres d’art.
Au Mucem à Marseille, jusqu’au 12 novembre.

 

 

Zao Wou-Ki
L'espace est silence

Zao Wou-Ki

Artiste au croisement de plusieurs mondes, Zao Wou-Ki quitte la Chine en 1948 pour venir à Paris au moment où
l’« art vivant » commence à se partager entre les États-Unis et la France. Son oeuvre traverse les débats
esthétiques qui marquent le développement de l’art moderne et, s’il appartient à une scène parisienne qu'il
apprécie, il perçoit très tôt la vitalité de la peinture américaine. Progressivement, il renoue aussi avec
certains traits de la peinture chinoise dont il s’était écarté de façon volontaire.

Au Musée d’Art Moderne de Paris, jusqu’au 6 janvier 2019.

 


Monde Vu d'Asie

Cette exposition cartographique relate une autre histoire du monde, épousant pleinement le point de vue
asiatique. Les chefs d’oeuvres, célèbres ou inédits, témoignent de la richesse des différentes traditions (Chine, Japon, Corée, Inde, Vietnam, etc.) et des
échanges féconds entre les différentes régions asiatiques, ainsi qu’entre l’Asie et le reste du monde.
Ces cartes et représentations iconographiques (peintures, gravures, manuscrits ou objets), souvent reléguées au statut de documents exotiques,
apparaissent ici comme de véritables oeuvres d’art et de précieuses sources historiques, qui éclairent le rôle décisif de l’Asie dans le processus de mondialisation du
XVe jusqu’au XXe siècle. Elles donnent à voir les constructions cosmographiques, les routes de pèlerinages, les itinéraires de découvertes, les gestes
impériales, les projets urbains, et les expansions coloniales, autant de phénomènes culturels et de pratiques sociales participant à l’invention de l’Asie qui,
hier comme aujourd’hui, se situe au centre du monde.

Au musée Guimet à Paris, jusqu’au 10 septembre.

 

 

Photographies…


Le Haut du Tôt, le plut haut village des Vosges, accueille pour la 3ème année consécutive une exposition
photographique à ciel ouvert. Tout au long d’un sentier de 3 km, ce sont plus de 130 photographies grand
format qui sont proposées aux visiteurs. C’est au détour d’un chemin creux ou à l’ombre des hauts sapins
que l’on découvrira les oeuvres exposées.

Tibet dutoit des Vosges au toit du Monde
Tibet, du toit des Vosges, au toit du monde.
jusqu’au 10 novembre 2018
Le Haut du Tôt – Vosges


La géographie nous apprend que le Tibet est né d’une collision entre deux continents, l’Inde et l’Eurasie. De
ce choc lent et titanesque est née une terre de hauts plateaux où les superlatifs s’épuisent à décrire les
singularités : « le plateau habité le plus élevé de la planète » ; « le château d’eau de l’Asie » ; « 5 fois la
superficie de la France » ; « vaste territoire bordé des plus hautes montagnes du monde »… Les difficultés
d’accès et les conditions géopolitiques ont longtemps freiné les explorateurs occidentaux. C’est seulement
à partir de la seconde moitié du 19ème siècle que le plateau tibétain commença à livrer ses secrets et
merveilles. Aujourd’hui, notre vision du Tibet est toujours morcelée, réduite et fantasmée.
Cette troisième édition des sentiers de la photo propose le regard de quatre photographes fascinés par ces
hautes terres tibétaines. Quatre personnalités à la recherche de vérité, de spiritualité et de beauté. Quatre
témoignages par l’image. Caroline Riegel, Matthieu Ricard, Frédéric Lemalet, et Vincent Munier ont su
capter des instants rares qui reflètent leur quête personnelle : se confronter à la nature sauvage intacte
pour Vincent, saisir la lumière du monde dans le regard d’enfant pour Frédéric, partager les couleurs d’une
vie spirituelle pour Matthieu, et pour Caroline une soif de rencontres imprégnées de joie.

 

 

Retrouvez les Amitiés Franco-Chinoises sur Tweeter : @AFC_Nancy

 

 

RETROSPECTIVE EVENEMENTS :

2018 | 2017 | 2016 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011
|
2010| 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004

 

 

 

Carte de Chine : Les Provinces chinoises
La forme de la Chine est facilement mémorisable car en forme de poulet.

Comme le pluriel de son nom l'indique, les Amitiés Franco-Chinoises
réunissent tous ceux que la Chine passionne.

En rassemblant des personnes d'origines différentes et aux intérêts
divers, notre association se propose de développer les liens et les
échanges entre Chinois et Lorrains, et de favoriser une meilleure
compréhension entre les deux cultures.

 

 

ACCUEIL | ACTIVITES | EVENEMENTS | ADHESION | CONTACT | LIENS

| CUISINE CHINOISE | TIMBRES |