<

 

Amitiés Franco-Chinoises Nancy Lorraine
Association adhérentes à la Fédération des Associations Franco-Chinoises

14, rue du cheval blanc 54000 NANCY- tél. 03 83 41 15 40

 

ACCUEIL | ACTIVITES | EVENEMENTS | ADHESION | CONTACT | LIENS

| CUISINE CHINOISE | TIMBRES |

EVENEMENTS 2019

 

afc

La lettre d'information @fc
de l'Association Amitiés Franco-Chinoises

 

Newsletter N°140 : janvier 2019 (pdf)
Newsletter N°141 : janvier 2019 (pdf)
Newsletter N°142 : février 2019 (pdf)
Newsletter N°143 : février 2019 (pdf)
Newsletter N°144 : mars 2019 (pdf)
Newsletter N°145 : juillet 2019 (pdf)
Newsletter N°146 : septembre 2019 (pdf)
Newsletter N°147 : septembre 2019 (pdf)
Newsletter N°148 : novembre 2019 (pdf)

 

Cinéma…

Vivre et Chanter

Le Caméo, les Amitiés Franco-Chinoises et Des’lices d’Opéra vous invitent à une
PROJECTION EN AVANT PREMIERE
du film « Vivre et Chanter »
suivie d’une rencontre avec Johnny Ma, le réalisteur,
le mardi 5 novembre à 20 h 15
au Caméo St Sébastien à Nancy.

Tarif normal du Caméo – Tarif réduit pour les membres des Amitiés Franco-Chinoises.

« Vivre et Chanter »
Zhao Li dirige une troupe d’opéra traditionnel de Sichuan qui vit et joue ensemble dans la banlieue de Chengdu.
Quand elle reçoit un avis de démolition pour son théâtre, Zhao Li le cache aux autres membres de la
compagnie et décide de se battre pour trouver un nouveau lieu où ils pourront tous continuer de vivre et chanter.
S’engage alors une lutte pour la survie de leur art.
Un film de Johnny MA.
Chine-France – 99 mn – 2019

Caméo AFC Nancy Des'lices d'Opéra

 

 

Conférences…

Art Chinois

 

 

Exposition…

Henri Cartier-Bresson

Le 25 novembre 1948, Henri Cartier-Bresson reçoit une commande du magazine Life pour faire un reportage sur les «derniers jours de Pékin » avant l’arrivée des troupes maoïstes.
Venu pour deux semaines, il restera dix mois, principalement autour de Shanghai, assistant à la chute de la ville de Nankin
tenue par le Kuomintang, puis contraint de rester à Shanghai sous contrôle communiste pendant 4 mois, et quittant la Chine
quelques jours avant la proclamation de la République populaire de Chine du 1er octobre 1949.
Au fil des mois, ses témoignages des modes de vie « traditionnels » et de l’instauration d’un nouvel ordre (Pékin,
Hangchow, Nankin, Shanghai), produits en pleine liberté d’action, rencontrent beaucoup de succès dans Life et les
meilleurs magazines internationaux d’actualité (dont Paris Match, qui vient d’être créé).
Le long séjour en Chine s’avère être un moment fondateur de l’histoire du photojournalisme : ce multi-reportage intervient
aux débuts de l’agence Magnum Photos, que Henri Cartier- Bresson a co-fondée dix-huit mois auparavant à New York,
et apporte un nouveau style, moins événementiel, plus poétique et distancié, attentif aux personnes autant qu’aux équilibres de
l’image. Un grand nombre de ces photos sont aujourd’hui encore parmi les plus célèbres du photographe (telle le « Gold
Rush à Shanghai »). Comme une répercussion de « Chine 1948- 1949 », Henri Cartier-Bresson devient dès 1950 une référence
majeure du « nouveau » photojournalisme et du renouveau photographique en général. Les livres Images à la
sauvette (Verve, 1952) et D’une Chine à l’autre (Delpire, 1954), préfacé par Jean-Paul Sartre, confirment cette suprématie.
En 1958, à l’approche du dixième anniversaire, Henri Cartier- Bresson repart à l’aventure dans des conditions toutefois
opposées : contraint par l’accompagnement d’un guide pendant 4 mois, il parcourt des milliers de kilomètres, au
lancement du « Grand Bond en avant », pour rendre compte des résultats de la Révolution et de l’industrialisation forcée des
campagnes. Il réussit toutefois à montrer aussi les aspects les moins positifs, l’exploitation du labeur humain, l’emprise des
milices, etc. Là encore, le reportage rencontre un succès international.
L’exposition à la Fondation Henri Cartier Bresson à Paris regroupe 114 tirages originaux de 1948-1949,
40 tirages de 1958, et de nombreux documents d’archives.

 

 

Evénement

Fête de la Lune

Les Amitiés Franco-Chinoises et l’Union des Etudiants et Chercheurs Chinois à Nancy

vous invitent à célébrer

la Fête de la Lune,

le vendredi 20 septembre, à partir de 18 h 00,

à la MJC Lillebonne, 14 rue du Cheval Blanc à Nancy.

        Fête de la lune      

Les étudiants chinois sont plusieurs centaines à Nancy. Parmi eux, certains aimeraient rencontrer des familles françaises, pour nouer des relations amicales, mieux connaître la ville qui les accueille et ses habitants, sortir du cadre strictement universitaire…

 

Cette soirée conviviale autour de gâteaux de la Lune (et de salés-sucrés français) et d’une tasse de thé (ou d’un verre de vin) sera l’occasion pour tous d’un premier contact, qui pourra, selon les souhaits et disponibilités de chacun, se prolonger toute l’année pour un repas, une sortie…

 

Afin de faciliter l’organisation de cette soirée amicale, merci de nous confirmer votre présence et de préciser ce que sera votre contribution culinaire.

Fête de la Lune

La Fête de la Lune aussi appelée la Fête de la mi-automne, est une tradition asiatique ancienne de plus de 1300 ans. C'est la
plus importante en Asie après celle du Nouvel An. A la mi-automne, huitième mois lunaire, le 15e jour serait celui où la lune se fait la plus resplendissante de l’année.
C'est à cette occasion que les chinois en profitent pour rejoindre leurs familles afin de sortir admirer cette fameuse
pleine lune en bavardant et savourant les fameux gâteaux de la lune, ces gâteaux ronds magnifiquement
ouvragés, fourrés d'une farce sucrée: aux fruits, aux graines de melon ou de lotus, aux noix, à la pâte de haricot rouge...
Il existe de nombreuses légendes sur l’origine de la Fête de la lune et de ses
gâteaux. La plus populaire raconte que la fête de la lune commémorait la victoire des Chinois contre les Mongols en 1368.
A cette occasion, les chinois auraient caché des papiers dans des gâteaux indiquant le jour de l’attaque et les
auraient distribué clandestinement à leurs compatriotes. Les Mongols ne mangeant pas de gâteaux sucrés, la ruse aurait fonctionné à la perfection…

Fâte de la Lune 2019

Fâte de la Lune 2019

Fâte de la Lune 2019

Fâte de la Lune 2019

Fâte de la Lune 2019

Fâte de la Lune 2019
Photos : Michel Adrot

 

 

J'apprends le Chinois...

Première langue parlée dans le monde, et deuxième langue sur l'internet, le chinois est parlé par plus d'1,5 milliard de personnes, et s'étend, au delà de la Chine, dans le monde entier.

Le Chinois, langue de culture
C'est la langue de civilisation de tout l'Extrême Orient, la voie d'accès à un vaste pays et immense culture, un patrimoine d'une fabuleuse richesse, ainsi qu'à la compréhension d'une mentalité. C'est aussi un contact avec une forme de pensée et d'expression radicalement diffèrente de la nôtre. Outil de communication, l'écriture chinoise possède une dimension esthètique, celle de la calligraphie.

Le Chinois, un atout professionnel
De plus en plus nombreux sont, et seront, les Français dont l'activité sera orientée vers l'Asie en général et le monde chinois en particulier. une des clès de la réussite en ce domaine reste une connaissance de la langue et de la civilisation chinoise.


Cours 2019-2020

Informations et inscriptions :
· Par internet : www.chinenancy.org
· Par mail : contact@chinenancy.org
· Par téléphone : 03.83.41.15.40
Ou
· Le mardi 3 septembre 2019 de 18 h à 20 h,
à la MJC Lillebonne, 14 rue du cheval blanc à Nancy.

Cours de Chinois

Cours de Langue Chinoise pour adultes

Apprenez le chinois…

Une langue différente certes mais pas si difficile...
Les caractères d’écriture sont nombreux, mais se ramènent à des éléments simples souvent d’origine pictographique,
construits à partir de sept traits fondamentaux seulement. Et les mots sont invariables. Il n’y a ni conjugaison, ni déclinaison.
Par ailleurs, l’apprentissage de la langue chinoise développe les mémoires visuelle, auditive et gestuelle, en vous familiarisant
avec les caractères et les différents tons qu’elle utilise.

Une langue de culture…

Au travers de sa pratique, vous aurez plaisir à pénétrer progressivement dans une culture riche de plus de
4000 ans et une forme de pensée et d’expression différente de la nôtre. L’écriture chinoise possède
également une dimension esthétique, la calligraphie.
Outil de communication, la langue chinoise favorise la rencontre avec un grand pays et un peuple avide d’échanges.

Les Amitiés Franco-Chinoises vous proposent …

… quatre niveaux d’apprentissage de la langue chinoise (mandarin en caractères simplifiés) avec une
professeure de langue maternelle chinoise.
Le tarif annuel est de 320 € pour 60 heures d’enseignement, de septembre à juin, en respectant les
vacances scolaires.


- niveau 1 : lundi de 18 h à 20 h
- niveau 2 : mardi de 18 h à 20 h
- niveau 3 : mercredi de 18 h à 20 h,
- niveau 4 : lundi de 10 h à 12 h

Tarif :
320 € / 60 h / an.


Cours de Cuisine Chinoise

Pour découvrir la cuisine chinoise authentique dans une
ambiance conviviale, les Amitiés Franco-Chinoises vous proposent deux ateliers d’apprentissage avec une professeure
d’origine chinoise, un jeudi sur deux en alternance.
Le nombre de places est limité. Merci de vous informer préalablement sur les disponibilités

Un jeudi tous les 15 jours, de 18 h 30 à 20 h 30.

Tarif : 160 €
/ 15 séances / an.

Nombre de places limité. S’informer sur la disponibilité à
            contact@chinenancy.org


Tous les cours ont lieu à la MJC Lillebonne,
14 rue du Cheval Blanc à Nancy
:

cliquer ici pour en savoir plus...

 

 

 

Cinéma

So Long My Son

So Long, My Son
de Wang Xiaoshuai
2019, Chine, 3h05

Au début des années 80, Liyun et nYaojun forment un
couple d’ouvriers heureux, liés par une profonde amitié à deux autres familles travaillant dans la même usine.
Le contexte politique et un accident tragique vont précipiter leur dispersion : chacun emprunte alors un chemin différent, guidé par la fortune
et ses revers, marqué par le poids de la perte et de la culpabilité.
C’est une fresque de toute beauté, retraçant quarante ans de la vie d’un couple et autant d’années d’évolution de la société chinoise.
Mélodrame souvent bouleversant mais ne se départissant jamais d’une profonde bienveillance, So long, my son mêle l’intime à
l’historique, le tragique au politique. Par un montage complexe et pourtant fluide, fait d’allers-retours dans
l’espace et le temps, Wang Xiaoshuai construit patiemment un portrait saisissant, critique mais sans
véhémence, de son pays et de ses transformations. À travers les destins croisés de ses personnages, ce sont
quatre décennies de l’histoire de la Chine qui nous sont contées : les répercussions de la révolution culturelle, les
carcans idéologiques, la politique de l’enfant unique, le fossé entre la Chine rurale et la Chine urbaine et les
mutations profondes du pays... Autant de circonstances qui influent sur l’existence concrète de la population,
jusque dans sa vie privée : So long, my son est une oeuvre sur la culpabilité et la résilience, sur la transmission et le pardon.
Élégant contrepoint au cinéma plus « formaliste » de son compatriote Jia Zhang-Ke, le film de Wang Xiaoshuai est
empreint d’une grande douceur et d’une belle générosité dans l’émotion : un drame poignant et intense, porté par un indéfectible souffle de vie.

· Au Caméo - Nancy, à partir du 3 juillet

 

 

Cinéma

L'Impératrice Yang Kwei-Feii

L'impératrice Yang Kwei-fei
de Kenji Mizoguchi.
1955, Japon / Hong Kong, 1h31

Chine, VIIIe siècle. L’Empereur Huan Tsung est inconsolable depuis la mort de l’Impératrice, délaissant
les charges de l'Etat. Seule la musique lui apporte encore quelque joie. Un jour, on lui présente une jeune fille
d’origine modeste qui ressemble à sa défunte épouse.
D’abord réticent, l’Empereur est rapidement charmé par sa beauté et sa sincérité…
Dans son premier film couleur, qui évoque estampes japonaises et aquarelles chinoises, Mizoguchi trace des
mouvements de caméra aux allures de calligraphie. L’un des ultimes chefs-d’oeuvre de l’un des plus grands maîtres du cinéma.
Admirable poème d'amour, empreint d'une noblesse, d'une grandeur et d'une douceur peu commune,
L'Impératrice Yang Kwei-Fei est autant une méditation sur la vanité des pouvoirs et des richesses qu'une
observation calme des passions humaines, des tumultes et des désordres qu'elles entraînent. Mais c'est aussi le
plus beau film en couleurs qu'on puisse voir : sombrement
violentes, fortement contrastées ou subtilement nuancées, les tonalités du film possèdent une splendeur extraordinaire.
Son style élégant et vivant en fait l'oeuvre la plus représentative de la période classique de Mizoguchi.
« Un des derniers films de Mizoguchi et son premier en couleurs. Cette couleur, qu’il considérait comme un
élément superficiel, donne ici tout son sens à l’image. Neutre et glacée quand l’empereur médite, irréelle
quand il s’amuse, elle devient somptueux clair-obscur quand la réalité se venge. » Fabienne Pascaud –
Télérama

Au Caméo – Nancy, à partir du 31 juillet

 

 

Expositions

CAO Fei – « HX »
Cette monographie dédiée au travail de Cao Fei constitue une première étape de présentation de Hongxia, une
exploration du quartier éponyme de Beijing dans lequel l’artiste chinoise est installée.
La première exposition de cette ampleur consacrée à une artiste chinoise présente un corpus
d’oeuvres récentes : un long-métrage, une collection de vidéos, des photographies et des matériaux d’archives
ainsi que des installations réalisées à partir de matériaux et objets de récupération sont notamment à découvrir.

· Au Centre Pompidou – Paris, jusqu’au 26 août.

 

 

Expositions

Les offrandes funéraires figurent parmi les premiers vestiges de la civilisation chinoise.
A Taiwan, les objets funéraires en papier (zhizha) se rattachent à
cette longue histoire, tout en étant un art local et
original. Cette exposition réalisée en collaboration avec le Centre Culturel de
Taiwan présente des créations de deux ateliers de papier Taipei, Hsin-Hsin et Skea.
La scénographie cherchera à mettre en valeur la dimension poétique, parfois exubérante, de ces oeuvres éphémères, éclairées et détruites par les flammes.

· Au Musée du Quai Branly –
Paris, jusqu’au 27 octobre.

 

 

Expositions

Victor SEGALEN – « Ombres de Chine »
À l’occasion du centième anniversaire de la disparition de Victor Segalen (1878-1919), le
MNAAG évoque, à travers les estampages de la forêt des stèles ou encore les photographies issues des missions Chavannes
et Segalen, les grandes heures de la découvertes de l’archéologie chinoise et la source d’inspiration profonde
que la Chine représenta pour le poète.
Cette exposition nprendra place au sein d’un parcours dans les collections chinoises du musée.

· Au Musée Guimet – Paris, jusqu’au 14 octobre.

 

 

Expositions

ZAO Wou-Ki
L’exposition d’une dizaine d’aquarelles des années 1990 met en valeur la complexité stylistique du
peintre, ainsi que son retour aux racines en termes d’esthétique et de composition, à la fin de sa vie.

· Musée d’Issoudun, jusqu’au 29 décembre.

 

 

 

Expositions

YAN Peiming
« L’homme qui pleure »


Né en 1960 à Shanghai, Yan Pei-Ming entre à l’école nationale supérieure d’art (Ensa) de Dijon en 1981.
Composée d’une cinquantaine d’oeuvres, l’exposition, tel un journal intime, explore les émotions et la révolte
ressenties par l’artiste face à la brutalité du monde et sa douleur face aux drames intimes et familiaux, et éclaire
la vision très personnelle d’un homme blessé par la violence de la vie et qui continue de se battre.
· Au Musée de Dijon, jusqu’au 23 septembre
.
Il y a dans la manière d’être et de peindre de
Yan Pei-Ming bien des points communs avec Courbet, un geste large
et sûr, une bataille livrée sur de grands formats et toujours une
densité émotionnelle que l’artiste sait cacher sous son apparence sereine et joyeuse.

· Au musée d’Ornans, jusqu’au 30 septembre

 

 

Rentrée


Les cours de langue et de cuisine chinoises reprendront la semaine du 9 septembre 2019.
Réunion d’information et d’inscription, le mardi 3 septembre 2019 de 18 à 20 h, à la MJC Lillebonne.
La Fête de la Lune, avec les étudiants chinois, aura lieu le vendredi 20 septembre 2019, à partir de 18 h à la MJC
Lillebonne.

 

 

Evénement

Institut Confucius Spectacle Arts Martiaux

MULTIFEST INTERNATIONAL édition 2019
dont le pays mis à l'honneur est la Chine.
A cette occasion, l'Institut Confucius vous donne rendez-vous le Samedi 1er juin à la Place de République pour :
- Le spectacle "Arts martiaux" réalisé par l'équipe sportive venue spécialement de l'Université de Technologie Wuhan de Chine : spectacle prévu à 14h30
- Exposition "Souvenir de l'humanité - Série Architecture et Coutumes"
 - Participation au Cortège dans les rues de Metz
- Stand d'animations diverses tout au long de la journée

 

 

Assemblée générale

Que vous soyez adhérent-e de longue date, ou depuis quelques mois seulement,
votre adhésion à l’association « Amitiés Franco-Chinoises » traduit un intérêt et un soutien pour ses activités.

Nous avons donc le plaisir de vous inviter à l’assemblée générale de l’association,

le vendredi 10 mai 2019, à partir de 18 h, à la MJC Lillebonne, 14 rue du cheval blanc à Nancy.

L’assemblée générale est l’occasion de se retrouver dans une ambiance amicale et d’échanger sur les activités passées
et les initiatives que vous aimeriez voir développer au cours de l’année à venir.
N’oubliez pas : une association, c’est ce que chacun y apporte. Votre présence est donc vivement souhaitée.

Après la partie statutaire (rapport d’activité et rapport financier), Michel et Dominique présenteront le dernier voyage de l’association dans le Sichuan.

Enfin, nous aurons le plaisir d’accueillir parmi nous le dessinateur NIE Chongrui, présent à Nancy à l’occasion du Festival Villers-BD.
Il nous présentera son dernier ouvrage, “Au loin, une montagne”

La rencontre se clôturera par un buffet franco-chinois, auquel vous pouvez contribuer selon votre humeur et vos talents culinaires.

 

 

 

Bandes dessinées…

En partenariat avec le Festival Villers-BD, les Amitiés Franco-Chinoises vous invitent à rencontrer Nie Chongrui
à l’occasion de la publication de son roman graphique "Au loin, une montagne...",

le vendredi 10 mai, à 19 h 30, à la MJC Lillebonne, 14 rue du Cheval blanc à Nancy.

NIE

NIE Chongrui
est né à Calcutta le 23 janvier 1943. Arrivée à Shanghai en 1946, sa famille s'installe à Beijing en 1953.
Adepte des arts graphiques depuis son enfance, il ne peut faire d'études supérieures, à cause des événements politiques de l'époque.
Il débute sa vie professionnelle comme mécanicien réparateur dans l'automobile en 1964, mais ne cesse de pratiquer le dessin.
En 1979, il devient directeur artistique dans un studio d'animation. Il s'inscrit alors à l'Université des Beaux-Arts de la capitale,
dont il suivra les cours de 1984 à 1986. Fort de cette nouvelle expérience, il devient directeur artistique chez l'éditeur pékinois Les Beaux-Arts Populaires.
En parallèle, il dessine des bandes dessinées, des romans graphiques et des illustrations. On le découvre
véritablement en France en 2010, quand parait le premier tome (sur six au total) de la série Juge Bao aux éditions Fei. NIE Chongrui vit aujourd'hui près de
Paris. « Au loin, une montagne... » représente trois ans de travail et constitue sa première oeuvre intime et très personnelle.
La Chine en 1966. Issu d'une famille de lettrés, NIE Chongrui est directement visé par la Révolution culturelle : il ne fera
pas l'école d'arts dont il rêvait mais sera envoyé dans une usine d'armement de la province de Shanxi à Guan Cen Shan.
Saisi par la beauté de cette région montagneuse et par l'accueil des paysans locaux, NIE Chongrui vit cette
expérience comme une bénédiction et non comme une épreuve. Il dessine tout, tout le temps : paysages, statues de
temples, scènes de vie, machines-outils... Depuis, cette montagne l'a rappelé à lui à deux reprises, à quatorze ans
d'intervalle à chaque fois. Le crayon de Chongrui Nie décrit les dérives de la Révolution culturelle, l'industrialisation à
outrance, l'exploitation sauvage des ressources et un pays qui se transforme...

Au Loin Une Montagne

Vous pourrez également retrouver NIE Chongrui au Festival Villers-BD,
Samedi 11 et Dimanche 12 mai au château de Mme de Graffigny à Villers les Nancy.

 

 

Rallye découverte de Nancy

l’IUT de Nancy-Brabois accueille une trentaine d’étudiants chinois pour une préparation
avant leur entrée en cursus universitaire.
Nous vous proposons de les rencontrer à l’occasion
d’un rallye découverte de la ville, le samedi 30 mars après-midi.
Le principe est le suivant : - Des équipes mixtes (franco-chinoises) sont constituées.
- Un questionnaire est remis à chaque équipe. Des indices vous guident pour vous rendre d’un point à un autre.
A chaque point, une question est posée sur un élément d’architecture, d’histoire, un personnage...
- A l’issue du parcours, tout le monde se retrouve autour d’un goûter, d’une tasse de thé ou d’un verre de vin...


C’est l’occasion de faire découvrir (et de découvrir) notre ville de façon originale,
de passer un après-midi amical avec les étudiants chinois
et de nouer des contacts qui pourront se prolonger ultérieurement.
Alors, merci de retenir dès à présent la date dans votre agenda et de nous confirmer votre participation.

 

 

Stage de Culture Chinoise été 2019
à Vannes (56)

Calligraphie, Langue Chinoise, Peinture

stage du 10 au 20 juillet 2019

Présentation : Cliquer ici
Inscriptions : Cliquer ici

 

 

Nouvel an chinois 2019


Malgré les perturbations liées à la délocalisation de la place Charles III à l’IUT Nancy-Brabois, la célébration du
Nouvel an chinois a été, cette année encore, un succès.

Les personnes présentes ont pu profiter de spectacles (musique et danse traditionnelles chinoises, arts
martiaux...), de démonstrations de calligraphie, de mahjong, de papiers découpés, de noeuds de Shanghai...,
de la présentation de la médecine traditionnelle chinoise, du fengshui, du bazi,... et des stands associatifs, ...

En voici un rapide compte-rendu photographique

Photos Nouvel an chinois 2019

 

 

 

Cinéma

Les Eternels

Les éternels

En 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, petit chef de la pègre locale de Datong.
Alors que Bin est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu.
Elle est condamnée à cinq ans de prison.
A sa sortie, Qiao part à la recherche de Bin et tente de renouer avec lui. Mais il refuse de la suivre.
Dix ans plus tard, à Datong, Qiao est célibataire, elle a réussi sa vie en restant fidèle aux valeurs de la pègre.
Bin, usé par les épreuves, revient pour retrouver Qiao, la seule personne qu’il ait jamais aimée…

"A ceux qui avaient reproché à ses précédents films (A Touch of Sin, Still Life), de privilégier
le formalisme tape-à-l’oeil à l’émotion, Jia Zhangke offre là une belle réponse. Sa muse
Zhao Tao livre une prestation impressionnante, véritable bouée de sauvetage au coeur d’une violence masculine oppressante. " A voir à lire

"En s'emparant du film noir, Jia Zhang-Ke réalise un film magnifiquement déstabilisant,
poétique et fulgurant, opaque et lumineux à la fois." Le Monde

Un film de de Jia Zhangke, avec Zhao Tao (Qiao), Liao Fan (Bin), Diao Yi'nan, Feng Xiaogang, Casper
Liang, XU Zheng , Zhang Yibai... 2 h 16 – 2018.
Sortie le 27 février, au Caméo – Commanderie à Nancy

 

 

25ème Festival international des Cinémas d’Asie de Vesoul

25eme Festival de Vesoul 2019

Cette année encore, la programmation de ce festival, qui se déroule du 5 au 12 février, s’avère riche et éclectique.

Les cinémas chinois, ou consacrés à la Chine, sont représentés par :
· « Garçon d’honneur » d’Ang Lee (Taiwan)
· « Le portrait interdit » de Charles de Meaux (France)
· « Portrait de femmes chinoises » de Yin Lichuan (Chine)
· « Qiu Ju, une femme chinoise » de Zhang Yimou (Chine)
· « The Swing Maker » de Da Xiong (Chine)
· “Have a Nice Day” de Liu Jian (Chine)
· “Jinpa” de Pema Tseden (Chine)
· « Coming Home » de Zhang Yimou (Chine)
· « A Family Tour » de Ying Liang (Hong Kong)
· « Happiness Road » de Sung Hsin Yin (Taïwan)

Programme complet, lieux et horaires de projection sur
www.cinemas-asie.com

 

 

Culture secrète de Taiwan

Bu Dai Xi

Spectacle, Manipulations par le public, Collation,
Mélodies et Chansons traditionnelles…

avec Lucie Cunningham, marionnettiste et Li-Yu
You, joueuse de Gu Qin.

A la MJC Lillebonne,
le 1er février 2019, de 19 h à 22 h.


Tarifs : 10 € collation comprise
Réservation conseillée 0672560217
ou 0644279263

 

 

Cinéma

Un Grand Voyage vers la Nuit


Un grand voyage vers la nuit

Luo, gaillard impénétrable et taciturne, revient à
Kaili, sa ville natale, après une fuite de plusieurs années. Deux décès, celui de son père et celui d’un ancien ami, assassiné, motivent ce retour.
A moins qu’il y ait plus important : une femme qu’il a aimée et dont il a perdu la trace…
Jadis, Luo voulait s’enfuir avec cette maîtresse. Il aurait tué son mari, un caïd sadique et élégant, comme sorti d’un film des années 1930.
Mais rien n’est sûr dans ce récit sinueux proche du polar, troué d’ellipses, ponctué de rimes obsédantes.
Où le présent, le passé et le songe semblent ne faire qu’un, prodiguant mystère,
trouble et tension. Dans la cité moite de Kaili, balayée par de fortes pluies et menacée par des éboulements, Luo mène son enquête
sentimentale, déambule, passe par des lieux symboliques (hôtel, tunnel, belvédère) qui résonnent de souvenirs. Les femmes qu’il croise, ont
tendance à se confondre avec celle qui disait s’appeler Wan Qiwen et qui n’est peut-être qu’une chimère.

Une histoire nouvelle racontée chaque jour par une pensionnaire à son logeur en guise de loyer.
Une vieille photo en noir et blanc et un livre qui s’ouvre sur une incantation… Voilà quelques-uns des indices singuliers qui font de ce voyage nocturne une sorte de chasse au trésor.
Au mitan du film, le héros s’assied dans une salle de cinéma et chausse des lunettes en 3D, invitant le spectateur à faire de même.
Dès lors, comme dans son précédent film, Kaili Blues, déjà très poétique, Bi Gan orchestre un long plan-séquence étourdissant, où l’on suit Luo, qui descend
d’une montagne par une télébenne, arrive sur la place d’un village animé par une fête populaire, arpente un lacis de ruelles, passe un long moment dans une salle de billard
en compagnie d’une femme rousse. Ce mouvement planant de grande amplitude, à la magie sensuelle, à l’électricité
frissonnante, reflète une forme de crépitement intérieur. Au diapason de la quête du détective mélancolique : retrouver le vertige d’un baiser.

Film réalisé en 2018 par Bi Gan avec Tang Wei, Sylvia Chang, Huang Jue, 2h13
Actuellement au Caméo – Commanderie à Nancy

 

 

Echanges autour…
… des cinq éléments

Elements

A l’instar du Yin et du Yang, la théorie des Cinq éléments est née de l’enseignement taoïste, une
philosophie ancestrale qui repose sur l’observation de la nature, de son fonctionnement et de ses
changements perpétuels. Car en effet, rien n’est statique dans la nature, tout évolue et se
transforme en permanence. Ainsi, la graine (Yin) devient une plante (Yang) qui meurt et retourne à la terre (Yin).
La théorie des Cinq éléments permet donc de décrire ces processus, ces transformations que l’on
peut observer dans la nature. Les Cinq éléments sont le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau.
Mais aucun n’est entièrement Bois, Feu, Terre, etc. Tout comme le Yin et le Yang, ils se définissent
les uns par rapport aux autres. Chaque élément est interdépendant, créateur ou destructeur.
Cette relation indéfectible entre chacun des éléments est illustrée sous forme de cycle. Si
chaque élément nourrit celui qui suit, on parle de « Cycle de création » ou « cycle
d’engendrement » ; s’ils se gênent mutuellement, on parle alors de « cycle de contrôle ».

Dans le cadre du club culturel chinois, et en prolongement de la présentation, en octobre
dernier du Ying – Yang, Maell Texier nous présentera la théorie des cinq éléments,
le mercredi 6 février 2019, de 18 h à 20 h,
à la MJC Lillebonne, salle Etuves 3
14 rue du cheval blanc à Nancy.

 

 

A Nancy…

2019 Cochon de Terre

Les incertitudes qui pèsent sur le climat social actuel
ne nous permettent pas de maintenir la célébration
du Nouvel an chinois sur la place Charles III, comme il était prévu,
et nous en sommes profondément contrariés.
Heureusement, une alternative a été trouvée.
La célébration du Nouvel chinois aura lieu dans les locaux
de l’IUT de Nancy-Brabois, rue du Doyen Urion, à Villers les Nancy
 (entre le Jardin botanique et le lycée Stanislas),
 le samedi 2 février, de 9 h 00 à 17 h.
Vous y retrouverez des spectacles et animations
 (musique et danse traditionnelles chinoises, arts martiaux...)
et les stands associatifs.
Nous sommes désolés de devoir vous informer tardivement de cette modification indépendante de notre volonté. Merci de votre compréhension.

Au programme :
> médecine traditionnelle, calligraphie, peinture, arts
martiaux, mahjong, feng shui, artisanat… proposés par les
différentes associations locales en lien avec la Chine,

> spécialités culinaires chinoises,

> spectacles, concerts, démonstrations d’arts martiaux…

avec la participation des Amitiés Franco-Chinoises, de l’Association des Chinois en Lorraine, de l’Union des Etudiants et Chercheurs Chinois à Nancy, de l’Espace
Chine – Centre culturel, de l’IUT Nancy-Brabois, de Li Hua, de Soroptimist, duclub Nemausos 54, de Long Zhua, de l’Institut Lorrain de Médecine
Traditionnelle Chinoise, de Hung Gar, de Wang Li Institute, de M. Tan Jianzhang, de Mme Mai, de M. Bai, des Deux Tigres, d’Asia Delice, de l’Association de
coopération et d’échanges culturels franco-chinois, d’Allo Wok, de l’association des étudiants vietnamiens, de Mme Ta, de Delphine Garnier…
avec le soutien de la Ville de Nancy et la présence du Consulat général de Chine à Strasbourg.

Article L'Est Républicain du 3 février 2019 : cliquer ici

 

 

Joyeuse année du cochon

Année du Cochon 2019

Le 5 février 2019 marquera l’entrée dans l’année du Cochon de terre.
En Asie, cet animal symbole de générosité et d’abondance incarne aussi d’autres qualités et des valeurs essentielles.
Habile et persévérant, le natif du cochon mène à bien ses projets, quels que soient les obstacles.
Il sait profiter des plaisirs de la vie, entouré de sa famille à laquelle il est très attaché. Les pieds sur terre, il
place 2019 sous le signe de l’énergie positive et de la stabilisation.
Dernier des douze signes du zodiaque, il nous invite à faire le bilan des onze ans passés avant de repartir dans un nouveau cycle.

Bonne année du cochon à toutes et à tous !

 

 

Brocante chinoise…



Comme les années précédentes, les Amitiés Franco-Chinoises proposent, à l’occasion du Nouvel An Chinois, une brocante,
dont les bénéfices sont reversés intégralement à l’association « Couleurs de Chine », qui oeuvre à la scolarisation des
fillettes de la minorité Miao, dans le sud de la Chine.
Nous vous invitons à nous remettre les bibelots et objets chinois dont vous êtes prêts à vous séparer au profit de cette
action solidaire. Dépôt sur place le 2 février ou remise préalable sur rendez-vous au 03.83.57.25.54.
Merci d’avance.

 


2019 Cochon de Terre

En ce début d’année, recevez tous nos souhaits de santé, joie et bonheur tout au long de 2019.
Et comme nous avons la chance de célébrer deux nouvels ans (l’occidental et le chinois),
nous vous donnons rendez-vous le 2 février prochain pour fêter l’arrivée du cochon de terre.

A cette occasion, vous pourrez assister aux danses des dragons et des lions, à des chants et danses traditionnelles chinoises,
des démonstrations d’arts martiaux, rencontrer les différents organismes locaux en lien avec la culture chinoise...
Comme les années précédentes, l’association proposera une brocante chinoise dont les bénéfices seront verser au profit de l’association “Couleurs de Chine”
qui œuvre à la scolarisation des petites filles de la minorité Miao, dans le sud de la Chine, ainsi que des spécialités culinaires chinoises.
Nous comptons sur vous pour apporter les objets, ou les livres chinois dont vous acceptez de vous séparer,
et pour tenir les stands pendant cette journée. Merci de nous indiquer dès à présent vos disponibilités.

 

 

Nouvel An Chinois Metz

Pour le déroulé de la journée : cliquer ici (pdf)

 

 

Philatélie

Timbres année du cochon 2019
A l’occasion du Nouvel an chinois, la Poste française édite deux timbres consacrés à l’année du cochon.
Ces timbres ont été conçus par CHEN Jiang Hong, peintre et illustrateur formé aux Beaux-Arts de Pékin,
auteur de nombreux contes destinés aux enfants et publiés à « L’école des loisirs ».
En vente à compter du 28 janvier 2019.

 

 

Coopération franco-chinoise

Sonde Chinoise sur la Lune
Les médias ont en largement parlé : la Chine a réussi à poser une sonde sur la face cachée de la Lune.
C’est une nancéienne, Jessica FLAHAUT du CRPG-CNRSUniversité de Lorraine, qui a défini le point d’alunissage.
« Il fallait que l’engin atterrisse dans une zone non accidentée, sans gros cratères ou rochers, sur un terrain relativement plat. Avec
mes collègues chinois, nous avons choisi le cratère lunaire de Van Karman qui est situé dans un bassin de 2 500 km de diamètre, soit deux fois et
demi la France. » indique la chercheuse.

Jessica FLAHAUT

Désormais, le module transmet des images et des informations à la Terre via un satellite. « Cela nous permettra d’analyser les
différentes couches qui composent les sous-sols dans cette partie de la Lune. Sur une plaine volcanique qui a 3,6 milliards d’années. » ajoute Jessica.
Compte tenu de l’ambition du programme spatial de la Chine, les compétences de Jessica seront sans doute de nouveau sollicitées dans l’avenir.

 

 

RETROSPECTIVE EVENEMENTS :

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011
|
2010| 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004

ACCUEIL | ACTIVITES | EVENEMENTS | ADHESION | CONTACT | LIENS

| CUISINE CHINOISE | TIMBRES |