Amitiés Franco-Chinoises Nancy Lorraine
Association adhérentes à la Fédération des Associations Franco-Chinoises

14, rue du cheval blanc 54000 NANCY- tél. 03 83 41 15 40

 

ACCUEIL | ACTIVITES | EVENEMENTS | ADHESION | CONTACT | LIENS

| CUISINE CHINOISE | TIMBRES |

EVENEMENTS 2011

 

afc

La lettre d'information @fc
de l'Association Amitiés Franco-Chinoises

 

Newsletter N°43 : janvier 2011 (pdf)
Newsletter N°44 : février 2011 (pdf)
Newsletter N°45 : février 2011 (pdf)
Newsletter N°46 : avril 2011 (pdf)
Newsletter N°47 : avril 2011 (pdf)
Newsletter N°48 : septembre 2011 (pdf)
Newsletter N°49 : septembre 2011 (pdf)
Newsletter N°51 : octobre 2011 (pdf)
 

 

Massage Chinois

Animateur : Liu Yuling et Dany Sargis
Formation TUI NA / AN MO
Diplôme privé délivré en collaboration avec l’institut mass’oasis.
5 week-ends > 9h00-17h00 : 8 et 9 octobre, 12 et 13 novembre, 10 et
11 décembre 2011, 14 et 15 janvier 2012, 11 et 12 février 2012.
Tarifs : 600 € les 5 week-ends.
Inscriptions : MJC Lillebonne – Nancy.

 

 

Cirque
Casse-Noisette, made in China

Un univers magique, réinventé pour l’acrobatie, une création époustouflante par l’une des meilleures troupes au monde.
Les 38 acrobates du Cirque national de Chine, troupe acrobatique de Dalian proposent une version inattendue du conte d’Hoffmann, sur la musique de Tchaïkovski. Fusion parfaite de l’acrobatie, du théâtre et de la danse, Casse-Noisette, made in China mêle prouesses physiques et mise en scène grandiose. Toutes les disciplines de l’acrobatie se mettent au service de l’intrigue, dans un mariage subtil de virtuosité et d’émulation. Orchestrée par le magicien Drosselmeyer, la soirée où la fillette reçoit en cadeau le petit soldat de Xian devient une fantastique histoire d’amour. Voyage initiatique étincelant de couleurs où le risque, l’étrange et le merveilleux sont au rendez-vous.

Au Théâtre de la Rotonde à Thaon les Vosges.
Samedi 10 décembre 20 h 30 et dimanche 11 décembre à 17 h 30.

Bénéficiez d’un tarif réduit
Les Amitiés Franco-Chinoises vous proposent de bénéficier d’un tarif réduit (21 € au lieu de 27 €).
Pour cela, merci de nous confirmer rapidement la date que vous avez choisie (le 10 ou le 11 décembre)
et de nous faire parvenir un chèque de 21 € par place
(les réservations ne seront enregistrées qu’à réception du chèque).

 

 

« La Chine au sud des nuages »

voyage chine 2012


Les Amitiés Franco-Chinoises vous proposent un voyage dans les provinces du Yunnan et de Guizhou, une Chine différente,
riche en minorités (Bai, Naxi, Miao, Dong…), en architectures,en paysages…

Départ : départ Paris-CdG, le vendredi 6 avril 2012, 23 :30 / Canton, samedi 7 avril, 16 :55.

Yunnan :
Lijiang : la vieille ville, ses maisons de bois et ses canaux, le musée des Dongba consacré à la culture Naxi,
les villages de Baisha et de Longquan ;

Dali : sanctuaire des populations Bai, célèbre pour son marbre, la vieille ville, les Trois pagodes,
les villages de Xizhou, et de Zhoucheng, le lac Erhai ;

Kunming : ville du « Printemps éternel », le musée municipal, le lac, le musée des ethnies, la forêt de Pierres ;

Jianshui : la ligne de chemin de fer française Kungming-Hanoi, la résidence de la famille Zhang, le pont du double dragon,
Yuangyang : les rizières en terrasse.

Guizhou :
Huangguoshu, son parc naturel et sa chute d’eau la plus grande d’Asie, Caiguan, ses maisons en pierres plates couvertes de lauzes en calcaire, Anshun , son temple de la littérature ;

Guyang, capitale provinciale, Qingyangzhen, bourg fortifié, Xiangzhigou, ses papeteries à partir de bambous ;

Guyang, Kaili, Xijiang au pays Miao avec ses maisons de bois et ses costumes
Yintan, Gaosheng, Zhaoxing, Tang’an : au pays Dong, ses tours du Tambour et ses ponts fortifiés…

Retour : le samedi 21 avril 2012, HongKong, 10 :20 / Paris-CdG, 17 :05.

Le programme est prévisionnel. Il est susceptible d’évoluer pour s’adapter à vos demandes et aux contraintes de nos partenaires voyagistes.

voyage chine 2012

Tarif : 2 500 € par personne.
Le tarif est fixé sous réserve de l’évolution des tarifs de transports aériens, de la valeur du yuan…
Il comprend le visa, le vol (Air France), les transports intérieurs, l’hébergement, les repas et les visites.
Il ne comprend pas l’assurance annulation, l’assurance rapatriement, ni les
pourboires et dépenses personnelles.

Inscriptions :
Nous vous invitons à vous inscrire dès à présent en nous retournant le bulletin ci-dessous
accompagné d’un acompte de 500 € (le chèque ne sera encaissé que si le voyage est confirmé).



Bulletin d’inscription :
A retourner avant le 13 novembre 2011
Aux Amitiés Franco-Chinoises, 14 rue du cheval blanc, 54000 Nancy

M. Mme ………………………………………………………………………………………….

Adresse ………………………………………………………………………………………….
.
S’inscrit au voyage « Chine au sud des nuages»
Verse un acompte de 500 €
Date, signature

 

 

Accueillez des étudiants chinois…


Cette année encore, l’IUT du Montet accueille de jeunes étudiants chinois pour leur faire découvrir la culture et l’organisation de la société française, avant qu’ils ne s’engagent dans leurs études universitaires. Dans ce cadre, l’IUT nous propose donc de renouveler l’accueil en familles françaises.

En voici le principe :
 Vous accueillez deux étudiants chinois le temps d’un repas, d’une sortie, … afin de leur permettre de rencontrer de « vraies » familles françaises, de découvrir les diverses facettes de notre région…
 En échange, vous rencontrez de « vrais » étudiants chinois, qui vous apporteront une vision personnelle de leur pays, de leurs habitudes, de leur cuisine…

Et ce, deux ou trois fois dans l’année (voire plus si affinités). L’idée est que chacun fait selon son emploi du temps et ses envies. Il ne doit y avoir aucune contrainte pour les familles d’accueil comme pour les étudiants.

Si vous êtes intéressés, merci de nous le faire savoir par retour de mail, ou par téléphone (03.83.57.25.54), en précisant éventuellement le « petit plus » que vous proposez, ou un souhait particulier par rapport aux étudiants que vous souhaitez accueillir.

 

 

Tradition chinoise : la fête de la Lune



La fête de la lune, également appelée fête de la mi-automne, est l’une des plus importantes du calendrier chinois.
Elle a lieu lorsque la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l’année, c’est-àdire le 15ème jour du huitième mois lunaire.
(En 2011, le 12 septembre selon le calendrier occidental).
Cette célébration représente l’unité de la famille et le rassemblement.
La fête de la Lune donne lieu à de nombreuses festivités : Shang yue (contemplation de la lune)
et zou yue (promenade sous la lune), pique nique en famille sous la clarté lunaire, dégustation de gâteaux de lune, échange de cadeaux. De nombreuses lanternes illuminées représentant divers personnages ou animaux sont portées par les enfants.
A la campagne, cette fête représente la fin de la saison agricole.
Chaque ville a son gâteau de lune. Les variétés et la composition de ceux-ci sont innombrables. Les gâteaux sont constitués d’une « croûte » à base de farine, décorée de motifs représentant des légendes, des signes de bonne augure ou de plus en plus souvent la composition de celui-ci. Généralement l’intérieur du gâteau est composé d’une pâte à base de haricots rouges enrobant un jaune d’oeuf de canne salé. D’autres variétés contiennent du porc, des graines de lotus ou de la noix de coco.

 


Conférence

« Matteo Ricci, quel héritage aujourd’hui ? »
par Michel Masson, SJ



Matteo Ricci, jésuite d’origine italienne (1552-1610), fut le premier européen à assimiler la culture chinoise et le précurseur de l’échange
des savoirs entre la Chine et l’Europe. Il n’hésita pas à apprendre le chinois et à s’habiller en mandarin, pour faciliter son acceptation par la
société chinoise et sa compréhension de celle-ci.
A la Chine, il apporta ses connaissances en mathématiques, en astronomie, en cartographie. A l’Europe il transmit la première
traduction des Quatre Livres du confucianisme ; il inventa la transcription en lettres latines de la langue chinoise pour composer le
premier dictionnaire chinois en langue occidentale (le portugais).

Michel Masson, né en 1937, jésuite également, a résidé 20 ans en Asie et a enseigné à l’Université chinoise de Hong Kong. Il
s’est spécialisé dans l’histoire des idées dans la société chinoise du XX° siècle. Il dirige actuellement l’institut Ricci de Paris et
a publié en 2010 « Matteo Ricci, un jésuite en Chine : les savoirs en partage au XVII° siècle »
(Editions Facultés jésuitesde Paris).

Vendredi 30 septembre, à 20 h 30
Au domaine de l’Asnée, 11 rue de Laxou à Villers lès Nancy

 

Exposition

Matteo Ricci

Matteo RICCI (1552-1610), pionnier des échanges scientifiques entre la Chine et l’Europe.

Lettré de la Renaissance italienne et élève du mathématicien Christophe Clavius, Matteo Ricci fut le premier européen à assimiler la culture chinoise et le précurseur de l’échange des savoirs entre la Chine et l’Europe. A la Chine, il apporta ses connaissances en mathématiques, en astronomie, en cartographie. Il a ainsi traduit les Principes de Géométrie d’Euclide, et composa un Traité sur les cieux et la terre, ainsi qu’une célèbre Mappemonde qui changea la vision chinoise du monde. A l’Europe il transmit la première traduction des Quatre Livres du confucianisme ; il inventa la transcription en lettres latines de la langue chinoise pour composer le premier dictionnaire chinois en langue occidentale (le portugais). Enfin, son Journal et sa correspondance firent découvrir à l’Europe des Lumières aussi bien la géographie de l’Empire chinois que ses institutions et traditions culturelles.

Parti de Lisbonne en 1578, ce missionnaire jésuite passa trois ans à Goa avant d’arriver à Macao en août 1582. Il y commença l’étude de la langue. Puis, après diverses tentatives au sud de la Chine, il est autorisé par l’empereur à venir à Pékin en 1601. Là sa maîtrise de la langue et de la littérature chinoise, ses connaissances scientifiques, ainsi que sa remarquable personnalité, lui valurent la curiosité, mais aussi l’amitié de nombreux lettrés et mandarins de la Cour. Ensemble, ils comparent leurs savoirs respectifs et s’interrogent sur la compatibilité entre leurs visions de l’existence : d’un côté, le confucianisme, de l’autre le christianisme et la philosophie d’Aristote.

A sa mort, le 11 mai 1610, l’empereur permit que soit enterré à Pékin ce « lettré d’Occident » qui allait désormais faire partie de l’histoire de Chine. Quelques pages de l'Histoire dynastique des Ming lui seront consacrées et certaines de ses oeuvres figureront dans l’Encyclopédie impériale des Qing. Et au-delà, elles se diffusèrent au Japon, en Corée et au Vietnam, notamment son Traité de l’amitié.

L’exposition

"Matteo Ricci (1552-1610), pionnier des échanges scientifiques entre la Chine et l'Europe"

Réalisée par l'Institut Ricci- Centre d'études chinoise, en collaboration avec le Centre d'Etudes sur la Chine Moderne et Contemporaine (EHESS/CNRS), et présentée en Lorraine par l’espace ADA (Animation - Débat – Actualité) et les Amitiés Franco-Chinoises, l’exposition évoque en 21 panneaux . cette rencontre inédite entre deux grandes traditions mathématiques, astronomiques et cartographiques. Une rencontre complexe. Ricci dessine une planisphère qui suscite la curiosité des lettrés. Il détermine la latitude exacte de Pékin et peut prédire les éclipses plus précisément que les astronomes impériaux, mais renonce à réformer le calendrier. Et s’il traduit les Eléments d’Euclide, les mathématiciens chinois finissent par se les réapproprier à leur manière !

Titres des panneaux :
1 - Matteo Ricci
2 - Pionnier
3 - Le temps qu'il faut...
4 - Premier dictionnaire chinois
5 - Pékin ! Pékin !
6 - La Carte du monde
7 - Où est Pékin ?
8 - La grande tradition astronomique chinoise
9 - Au milieu des astronomes
10 - Eclipses
11 - Ricci, une nouvelle comète dans l'astronomie chinoise ?
12 - Une grande tradition mathématique
13 - Les décimales de pi
14 - Euclide en Chine
15 - La réforme du calendrier ? Ricci renonce
16 - Quel bilan ?
17 - Musiques
18 - Horlogerie
19 - Transmission de diverses techniques entre la Chine et l'Europe
20 - Les successeurs immédiats de Ricci
21 - L'oeuvre écrite de Matteo Ricci
Au domaine de l’Asnée, 11 rue de Laxou à Villers les Nancy, du samedi 17 septembre au mercredi 5 octobre 2011, tous les jours de 14 h à 18 h, avec projection d’un film à 17 h. Entrée libre.

La conférence

A l’occasion de l’exposition Matteo RICCI, le père Michel Masson, jésuite et sinologue, auteur de « Matteo Ricci, un jésuite en Chine, les savoirs en partage au XVIII° siècle » (Editions Facultés jésuites de Paris), Donnera une conférence, le vendredi 30 septembre, à 20 h 30, au domaine de l’Asnée.


Vernissage de l'exposition Lundi 19 septembre 2011 à 18 h

________________________________________

Matteo Ricci, jésuite d’origine italienne (1552-1610), fut le premier européen à assimiler la culture chinoise et le précurseur de l’échange des savoirs entre la Chine et l’Europe. A la Chine, il apporta ses connaissances en mathématiques, en astronomie, en cartographie. A l’Europe il transmit la première traduction des Quatre Livres du confucianisme ; il inventa la transcription en lettres latines de la langue chinoise pour composer le premier dictionnaire chinois en langue occidentale (le portugais).

L’espace ADA (Animation, Débat, Actualité) et les Amitiés Franco-Chinoises proposent, une exposition consacrée à ce premier intermédiaire culturel entre la Chine et l'Europe. Vingt et un panneaux évoquent cette rencontre inédite entre deux grandes traditions mathématiques, astronomiques et cartographiques.

Exposition du 17 septembre au 5 octobre, au domaine de l’Asnée à Villers.
Conférence du père Michel Masson, le vendredi 30 septembre à 20 h 30.

 

 

Exposition
La cité interdite au Louvre – Empereurs de Chine, Rois de France.

Les trésors de la Cité interdite font l’objet d’une grande exposition qui présente une sélection de cent trente
oeuvres dans trois espaces distincts du musée.
L’exposition retrace l’évolution de la Cité interdite selon un parcours chronologique construit autour des grands empereurs qui ont dirigé la Chine du milieu du XIIIe siècle au milieu du XIXe siècle. Les cent trente oeuvres majeures prêtées par la Chine – peintures, vases, coupes, laques, costumes d’apparat, tenues militaires ou calligraphies – sont mises en perspective avec les figures
emblématiques de l’histoire impériale chinoise.
Dans les salles d'histoire du Louvre, l'exposition montre la succession des souverains chinois et, pour chaque période,
les échanges qui ont pu exister entre la France et la Chine.
Dans les fossés médiévaux du Louvre, une maquette de la Cité interdite permet de saisir l’ampleur de ce palais surgi ex nihilo de la volonté d’un seul homme, l’empereur Yongle (1403-1424), tandis qu’un montage vidéo évoque en images l’histoire de son architecture.
Sont également présentés dans l'aile Richelieu la salle du trône de l’empereur Qianlong (époques Louis XV et Louis XVI) et les chefs-d’oeuvre qu’il a fait exécuter à la peinture sur soie, en particulier les portraits grandeur nature de ses chevaux.

Du 29-09-2011 au 09-01-2012, au musée du Louvre à Paris.
Accès avec le billet d’entrée du musée : 10 €
Tous les jours de 9 h à 17h45 sauf mardi, nocturnes mercredi et vendredi jusqu’à 21h45.

 

Exposition

Exposition photo de Michael Kenna
à la galerie Troncin-Denis 22 grande rue jusqu'au 7 mai 2011

 

Cinéma

Actuellement à Nancy, au Cameo St Sébastien, UGC Ludres et Kinépolis.

 

 

Marionnettes

« Hand Stories » par Yeung Faï

Yenung Faï, né en 1964, est un magicien des mains. Qu’il joue avec ses doigts ou qu’il y manipule des mini-marionnettes,
il laisse sans souffle et la bouche ouverte de béatitude un public qui va, comme il le souhaite, de 8 à 88 ans.
Son spectacle Scènes de l’opéra de Pékin a fait le tour du monde.
Il vient cette année au festival « Passages » avec sa toute nouvelle création Hand stories (Histoire de mains).
« Ce spectacle, raconte-t-il, je le tiens de ma famille. Je suis l’héritier de cinq générations de marionnettistes à gaine chinoise,
et le dernier de cette longue transmission directe de père en fils. » Aujourd’hui, Yeung Faï vit à HongKong et pour Hand
stories, il a demandé une musique originale à l’australien Colin Offord et des images vidéo au taïwanais Yilan Yeh.
C’est un spectacle longuement mûri. Toutes les prouesses qui sortent du bout de ses doigts semblent simples comme la rosée du matin
mais c’est le fruit d’un long apprentissage et d’une maîtrise diabolique. Sa grande force c’est de raconter l’histoire d’un art à travers l’histoire
parfois mouvementée de sa famille (son père a été persécuté pendant la Révolution culturelle)
tout en y apportant maintes touches personnelles. Yeung Faï réinvente merveilleusement une tradition dont il est le superbe héritier.
A La tour vagabonde, place de la République, Metz.
Mardi 10, jeudi 12, vendredi 13 mai à 19 h, mercredi 11 mai à 15 h.
Réservations : www.festival-passages.fr

 

 

Exposition

Matteo Ricci


Lettré de la Renaissance italienne et élève du mathématicien Christophe Clavius, Matteo Ricci fut le premier européen à assimiler la culture
chinoise et le précurseur de l’échange des savoirs entre la Chine et l’Europe. A la Chine, il apporta ses connaissances en mathématiques, en
astronomie, en cartographie. Il a ainsi traduit les Principes de Géométrie d’Euclide, et composa un Traité sur les cieux et la terre, ainsi qu’une
célèbre Mappemonde qui changea la vision chinoise du monde. A l’Europe il transmit la première traduction des Quatre Livres du
confucianisme ; il inventa la transcription en lettres latines de la langue chinoise pour composer le premier dictionnaire chinois en langue
occidentale (le portugais). Enfin, son Journal et sa correspondance firent découvrir à l’Europe des Lumières aussi bien la géographie de
l’Empire chinois que ses institutions et traditions culturelles.
Parti de Lisbonne en 1578, ce missionnaire jésuite passa trois ans à Goa avant d’arriver à Macao en août 1582.
Il y commença l’étude de la langue. Puis, après diverses tentatives au sud de la Chine, il est autorisé par l’empereur à venir à Pékin en 1601.
Là sa maîtrise de la langue et de la littérature chinoise, ses connaissances scientifiques, ainsi que sa remarquable personnalité, lui valurent la curiosité, mais aussi l’amitié de nombreux lettrés et mandarins de la Cour. Ensemble, ils comparent leurs savoirs respectifs et
s’interrogent sur la compatibilité entre leurs visions de l’existence :
d’un côté, le confucianisme, de l’autre le christianisme et la philosophie d’Aristote.
A sa mort, le 11 mai 1610, l’empereur permit que soit enterré à Pékin ce « lettré d’Occident » qui allait
désormais faire partie de l’histoire de Chine. Quelques pages de l'Histoire dynastique des Ming lui seront
consacrées et certaines de ses oeuvres figureront dans l’Encyclopédie impériale des Qing. Et au-delà, elles se
diffusèrent au Japon, en Corée et au Vietnam, notamment son Traité de l’amitié.

Les Amitiés Franco-Chinoises et l’Espace Animation–Débats-Actualité présenteront au
domaine de l’Asnée à Villers, une exposition consacrée à Matteo
Ricci, réalisée par l’institut Ricci de Paris.

Exposition du 17 septembre au 5 octobre, au domaine de l’Asnée à Villers.
Conférence du père Michel Masson, le vendredi 30 septembre à 20 h 30.

 

 

La Chine à la maison du vélo

L’association et la Maison du vélo à Nancy organiseront une animation sur le thème du
vélo en Chine courant janvier 2012.
A cette occasion, nous lançons un appel à contribution :
Si vous possédez un vélo chinois, ou plus modestement une sonnette chinoise, des
objets, des photographies, des images … en lien avec le vélo en Chine, et si vous êtes
disposé(e) à nous les prêter, faîtes le nous savoir pour que nous puissions les intégrer
dans l’exposition qui sera présentée.

Merci d’avance…

 

 

Assemblée générale

L’assemblée générale annuelle de l’association aura lieu le vendredi 27 mai à 18 h.

Ce sera l’occasion de se rappeler les activités menées en 2010, de partir en Chine au
travers des photographies de Martine et Bernard, et d’échanger sur les projets de
l’année 2011-2012. Et comme d’habitude la rencontre se terminera par un verre de l’amitié.
Les adhérents seront invités par écrit.

Retenez la date dès à présent, nous comptons sur votre présence.

 

 

Cinéma

La flûte et le grelot. C'est sous ce joli titre que sont regroupés deux courts-métrages
d'animation issus des Studios d'Art de Shanghai.
Muets et dessinés à l'encre de Chine, ces deux oeuvres d'une vingtaine de minutes
chacune se caractérisent par une certaine naïveté mais surtout par une poésie de tous
les instants. En mettant l'accent sur l'amitié entre un enfant et un animal, l'oeuvre décline
des thèmes universels prompts à charmer et éduquer le jeune public. Esthétiquement
superbe et baignée d'une musique traditionnelle envoûtante, La flûte et le
grelot est une curiosité trop rare dans nos contrées pour être boudé.

La flûte du bouvier (1963) :
Juché sur son buffle, un enfant joue de la flûte. Il s'endort et rêve que son buffle s'est
échappé. Parti à sa recherche, il traverse montagnes et vallées. Lorsqu'il retrouve son
ami, sa joie est si grande qu'il se réveille. Saisissant alors sa flûte, il reprend le
morceau de musique interrompu.



Le grelot du faon (1982) :
Un faon, recueilli par une petite fille, partage sa vie et ses jeux, jusqu'au jour où, ayant
grandi, il doit la quitter pour retourner à la vie sauvage...

A Nancy, au Caméo-Commanderie, samedi 26 février 2011, dimanche 27 février 2011, lundi 28 février 2011et mercredi 01 mars 2011 à 13 :50 et 14 :50. A Metz, à l’Ariel, les mêmes jours, à 15 :30.

 

 

Cinéma

I WISH I KNEW,
HISTOIRES DE SHANGHAI


Documentaire chinois de Jia Zhang-Ke, 1 h 58

Les fictions de Jia Zhang-Ke ont accompagné les mutations socio-économiques à marche forcée de la
Chine contemporaine – le mal-être de la jeunesse dans Plaisirs inconnus,
les déplacements massifs de population dans Still Life…
Le cinéaste ausculte désormais le passé, met au jour les liens entre les problèmes actuels du pays et son histoire
tourmentée. Son nouveau film s’affiche comme un documentaire. Mais chez lui, comme dans le récent 24
City, la fiction n’est jamais loin…
I wish I knew parcourt sept décennies de la vie de Shanghai, des concessions internationales aux
préparatifs de l’Exposition universelle Une jeune femme (Zhao Tao, l’égérie du réalisateur)
erre dans les rues en chantier de la mégapole –séquences somptueuses qui suspendent le temps.
Ses déambulations semblent réveiller la parole des témoins d’autrefois : la fille d’un jeune dirigeant du parti communiste clandestin
exécuté en 1948 par le gouvernement nationaliste ; une célèbre soprano contrainte à l’exil après la conquête du pouvoir par Mao ;
un ancien ouvrier modèle qui a connu la Révolution culturelle…
La belle idée est de compléter ces récits, souvent bouleversants, par les grandes évocations de Shanghai au cinéma.
Ce mouvement d’allers-retours entre le documentaire et la fiction est particulièrement réussi quand, après un extrait
de Nos années sauvages de Wong Kar-wai, l’actrice Rebecca Pan se remémore son départ forcé pour HongKong, soixante ans plus tôt :
au bord des larmes, elle demande à Jia Zhang-ke d’interrompre la prise.
Dix-huit témoignages et autant de destins captivants en moins de deux heures, on frôle le zapping.
Surtout quand la confession d’une personnalité aussi importante que Hou Hsiaohsien (auteur des Fleurs de Shanghai)
est réduite à deux petites minutes…

Samuel Douhaire – Télérama



Au Cameo, 16 rue de la Commanderie à Nancy
Jeudi 17 février 2011: 15:45 et 21:25 ; Vendredi 18
février 2011: 16 :00 et 21 :20 ; Samedi 19 février 2011: 15 :35 et 21 :15 ;
Dimanche 20
février 2011: 17 :45 et 22 :00 ; Lundi 21 février 2011: 15 :35 et 21 :25 ; Mardi 22 février 2011: 16 :30 et 21 :20.

 

 

Nouvel an chinois

> L’Association des Chinois en Lorraine et les Amitiés Franco-Chinoises vous invitent à une rencontre amicale le
dimanche 30 janvier au centre Jacques Prévert, rue du Vivarais à Vandoeuvre.
Chaque participant apportera un plat ou un dessert de sa confection (froid ou chaud, il y a de quoi réchauffer)
et nous partagerons le repas et la bonne humeur.

http://www.consulatchine-strasbourg.org/fra/zxxx/t791275.htm


PHOTOS : Françoise Henry

> Les étudiants chinois de l’IUT du Montet vous invitent à fêter l’année du lapin : mah-jong, musique chinoise,
calligraphie, papiers découpés….
Le jeudi 3 février, de 16 h à 20 h, hall du bâtiment administratif de l’IUT, rue du Doyen Urion à Villers.

> Le bureau des élèves de l’Ecole des Mines fêtera également le nouvel an chinois le jeudi 3 février.

 

 

La nouvelle année chinoise commencera le 3 février selon le calendrier occidental.
Le lapin se substituera alors au tigre. Le nouvel an chinois est la fête traditionnelle la plus importante.
Sa célébration s’étale en fait sur un mois complet. C’est l’occasion de se retrouver en famille, de souhaiter bonheur, santé
et prospérité à ses parents, amis, voisins et supérieurs….
Le nouvel an chinois donnera lieu à plusieurs manifestations à Nancy.
Venez accueillir le lapin avec nos amis chinois.

 

 

Philatélie


Les postes chinoise et française ont édité un timbre à l’occasion du Nouvel an.

 

 

Stages



Les associations franco-chinoises de Bretagne vous proposent des stages de langue, calligraphie et peinture chinoises à
Vannes, du 15 au 24 juillet 2011.
Renseignements :
www.afc56.assoc.fr
www.rennes-chine.fr
02.97.63.62.91 ou 06.88.84.42.37 le matin.

 

 

Cinéma


Le Forum de l’IRTS et les Amitiés Franco-Chinoises vous proposent, pour une séance
unique, City of life and death retrace le massacre de Nankin, en décembre 1937, par les troupes japonaises.
Au moins 300 000 chinois ont péri, des soldats qui se rendaient à l’ennemi, mais aussi de nombreux civils, femmes et enfants…
Le cinéaste accorde une place importante à un soldat japonais dont le comportement, dans la
barbarie ambiante, reflète une culpabilité de plus en plus insupportable, au point qu’à la fin du film, il libère deux chinois et se suicide.
La sortie du film, en 2007, suscita un vif débat en Chine, où les plaies ouvertes lors de l’occupation japonaise ne sont toujours pas refermées.
Mardi 1er février 2011, à 20 h 30,à l’IRTS, avenue Pinchard, Nancy

 

 

RETROSPECTIVE EVENEMENTS :

2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011
|
2010| 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004

ACCUEIL | ACTIVITES | EVENEMENTS | ADHESION | CONTACT | LIENS

| CUISINE CHINOISE | TIMBRES |